Salauds de pauvres !. Pour en finir avec le choix français de la pauvreté - Benjamin Griveaux

 12 posts
User avatar
Posts: 46
Location: Kiribati

Extere, 25.02.2017 19:07

d7e5b27119fa17c9b72e52050f902fd6




Description:

File Size: 36 mb
Password: goodluckbooks.com
Rep+ and enjoy

RAR file contains

1. Salauds de pauvres !. Pour en finir avec le choix français de la pauvreté - Benjamin Griveaux.pdf
2. ReadMe.Important!.txt
3. Salauds de pauvres !. Pour en finir avec le choix français de la pauvreté - Benjamin Griveaux.mobi
4. Salauds de pauvres !. Pour en finir avec le choix français de la pauvreté - Benjamin Griveaux.epub
5. Salauds de pauvres !. Pour en finir avec le choix français de la pauvreté - Benjamin Griveaux.doc


VirusTotal.com Scan

SHA256: f52e819ddaa98195f2ccbf12414d0f2446fa8bb9f3121563e5c84a12e75b2917
File name: Salauds de pauvres !. Pour en finir avec le choix français de la pauvreté - Benjamin Griveaux.rar
Detection ratio: 0 / 53 / Seems to be clean

Ebook Details:

2012-Feb-29
162 pages
Le modèle social français est menacé et la droite a trouvé les coupables. Les « assistés », volontiers décrits comme passant leurs journées à se prélasser devant un écran plat financé par leurs allocations, mettraient la république en péril ! Finie l’opposition entre travailleurs et chômeurs. C’est désormais le conflit entre les déclassés et les assistés, entre les working poors et ceux qui n’ont plus rien, que la droite instrumentalise.
Quant à la gauche, elle se laisse – une nouvelle fois ? – dicter les termes du débat. Élu de terrain et expert des questions sociales, Benjamin Griveaux veut faire un sort aux caricatures. Non, les bénéficiaires de minima sociaux ne gagnent pas plus en restant chez eux qu’en allant travailler. Non, la France n’est pas, et de loin, le pays européen le plus généreux avec les personnes défavorisées. Non, les étrangers ne débarquent pas par milliers pour bénéficier de notre système d’aides sociales. Dénonçant le choix français de la pauvreté, il ouvre le débat sur la place des droits de l’homme pauvre dans une république construite autour de la solidarité et non de la charité.
Il propose six mesures concrètes et inédites pour refonder notre État providence à bout de souffle. Et dessine ainsi les contours d’un « État d’investissement social » performant.Benjamin Griveaux a 34 ans. Ancien élève de l’IEP de Paris et d’HEC, il est vice-président socialiste du conseil général de Saône-et-Loire et du Grand Chalon, et conseiller de la Fondation Jean-Jaurès sur les questions sociales.


Related Topics


User avatar
Posts: 438

Ention95, 02.03.2017 21:40

Rep added! thanks
User avatar
Posts: 62

Pronful, 09.03.2017 07:42

thanks, pm sent rep added
User avatar
Posts: 490

Flord1995, 10.03.2017 12:01

thanks, looking forward to it
User avatar
Posts: 143

Shened, 18.03.2017 21:39

Good share thanks any lkey yet
User avatar
Posts: 91

Averes1999, 24.03.2017 16:58

This is top sharing thanks !
Nobody ever figures out what life is all about, and it doesn't matter. Explore the world. Nearly everything is really interesting if you go into it deeply enough.