Qui a dit que nous avions besoin de vous ?. Récits de coopération internationale - Jacques Claessens

 8 posts
User avatar
Posts: 48
Location: Bolivia

Beste1997, 19.02.2017 22:49

d7e5b27119fa17c9b72e52050f902fd6




Description:

File Size: 36 mb
Password: goodluckbooks.com
Rep+ and enjoy

RAR file contains

1. Qui a dit que nous avions besoin de vous ?. Récits de coopération internationale - Jacques Claessens.pdf
2. ReadMe.Important!.txt
3. Qui a dit que nous avions besoin de vous ?. Récits de coopération internationale - Jacques Claessens.mobi
4. Qui a dit que nous avions besoin de vous ?. Récits de coopération internationale - Jacques Claessens.epub
5. Qui a dit que nous avions besoin de vous ?. Récits de coopération internationale - Jacques Claessens.doc


VirusTotal.com Scan

SHA256: f52e819ddaa98195f2ccbf12414d0f2446fa8bb9f3121563e5c84a12e75b2917
File name: Qui a dit que nous avions besoin de vous ?. Récits de coopération internationale - Jacques Claessens.rar
Detection ratio: 0 / 53 / Seems to be clean

Ebook Details:

2013-Sep-04
264 pages
« Mais qui vous a dit que ces populations avaient besoin de vous? » Cette question, posée par un homme du nord du Burkina Faso, révèle toute la complexité que peuvent revêtir les projets daide internationale pilotés par les grandes institutions internationales et les ONG. Car qui sommes-nous pour penser intervenir dans les pays du Sud? Tenons-nous vraiment compte de la réalité des populations locales? Comment sassurer de leur coopération pour réaliser des projets qui soient durables?Avec un sens hors pair du récit, Jacques Claessens, qui a parcouru lAfrique pendant une trentaine dannées, relate les aventures entourant des missions dévaluation quil a menées au Burkina Faso entre les années 1980 et 2010 pour le compte du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).
De la gestion des troupeaux des Touaregs du Sahel à laménagement des forêts du Sud, en passant par lexploitation dune mine dor par une compagnie canadienne se présentant comme « socialement responsable », le consultant en coopération internationale confronte une à une les prétentions de ces « développeurs ».Dans une chronique qui mêle habilement analyse du système de laide internationale et récit de vie des coopérants en Afrique, Jacques Claessens raconte les espoirs et les déceptions, les réussites et les erreurs des gens quil a croisés sur sa route, mais aussi les jeux de coulisses dans les institutions, le racisme ordinaire, la violence politicienne.
En refermant cet ouvrage, une question simpose: le développement nest-il quun miroir aux alouettes?

Related Topics


User avatar
Posts: 380

Lansider, 23.02.2017 17:42

Max reps for ya!
You’ll get over it…” It’s the clichés that cause the trouble. To lose someone you love is to alter your life for ever. You don’t get over it because ‘it” is the person you loved. The pain stops, there are new people, but the gap never closes. How could it? The particularness of someone who mattered enough to grieve over is not made anodyne by death. This hole in my heart is in the shape of you and no-one else can fit it. Why would I want them to?
User avatar
Posts: 177

Quidents1998, 03.03.2017 15:01

Awesome share thanks!
User avatar
Posts: 455

Exampations2000, 06.03.2017 14:35

...................... Awesome First Share!
Never allow someone to be your priority while allowing yourself to be their option.
User avatar
Posts: 51

Therrudy, 12.03.2017 06:54

Max rep +++++
She looked at nice young men as if she could smell their stupidity.
User avatar
Posts: 54

Hentive, 20.03.2017 21:51

+5 Reps Added For You!!!